Union Locale CGT Paris 11

GREVE DU NETTOYAGE A PARIS HABITAT

lancée le 21 septembre 2015

D 1er octobre 2015     H 19:18     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


GREVE DES SALARIES DU NETTOYAGE DE PARIS HABITAT

Les syndicats CGT Parisiens réunis ce jeudi 18 février 2016 en Comité Général ont voté la suspension du syndicat CGT de La Propreté de la Région Parisienne et ont refusé de suspendre notre syndicat CGT des Hôtels de Prestige et Economiques.

Il aura fallu 30 ans pour qu’une structure CGT se décide à mettre les pieds dans le plat et prenne des mesures concrètes contre le syndicat CGT de La Propreté de la Région Parisienne qui déshonore la CGT en pratiquant la corruption avec les entreprises.

Une nouvelle victoire pour les salarié-e-s du nettoyage : continuons le combat !

Lire l’article en intégralité

La page facebook de la grève du nettoyage à paris

Vœu pour la création d’une mission sur les clauses sociales des bailleurs sociaux

OMS PARIS HABITAT : la lutte continue !

Dans le prolongement de la lutte contre la sous traitance du nettoyage, les élus ont proposés un voeu visant à obtenir la mise en place d’une mission d’étude sur les clause sociales des bailleurs sociaux.

Vous trouverez ci joint le voeu voté en conseil de Paris, concernant OMS et l’inclusion de clauses sociales dans les contrats de sous traitance chez les bailleurs sociaux. « Un seul elu a voté contre le voeu présenté au Conseil de Paris : Jérôme Dubus (LR), ex-délégué général du MEDEF Ile-de-France … »

Sur proposition de la Maire de Paris, le Conseil de Paris émet le vœu :
- Qu’une négociation s’ouvre entre les grévistes, les syndicats et Paris Habitat afin d’établir un protocole d’accord,
- Que la mission sur le renforcement des clauses sociales des bailleurs sociaux démarre ses travaux dans les plus brefs délais,
- Que cette mission établisse un état des lieux et des propositions sur les clauses sociales des marchés passés entre les bailleurs sociaux et les entreprises sous-traitantes, pour améliorer les conditions de travail des salarié-e-s des sociétés sous-traitantes, en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés (bailleurs sociaux, associations représentatives des locataires, syndicats de gardiens, sociétés sous-traitantes et leurs représentants syndicaux)
- Que cette mission puisse établir des propositions visant à réserver certains de ces marchés aux structures d’insertion par l’activité économique ;
- Que cette mission étudie également les différents modes d’organisation du nettoyage au sein des bailleurs sociaux et l’opportunité de conserver l’externalisation du nettoyage.

PDF - 32.4 ko
voeux oms fev 2016

PNG - 758.5 ko

Victoire à OMS Nettoyage : « ça nous a permis de grandir mentalement »


Entretien. Pendant 129 jours, dans le 20e arrondissement de Paris, 41 salariés ont tenu tête à la société de nettoyage OMS, le sous-traitant de Paris Habitat, le plus grand bailleur d’HLM de la ville de Paris. Peu avant la grande fête de la victoire, nous avons rencontré cinq personnes qui étaient au cœur de cette lutte exemplaire de détermination et de solidarité : les deux délégués, Assane Diop et Bassirou Tandjigora, le responsable de leur syndicat, la CNT-Solidarité ouvrière, Étienne Deschamps et deux animatrices du comité de soutien, Annie et Alexandra.

Propos recueillis par Ross Harrold.

Lire la version courte de l’article en pdf

Version longue de cette interview sur le site du NPA


Ainsi, pendant que les grévistes d’OMS en lutte durant plus de 4 mois pour améliorer leurs salaires et leurs conditions de travail recevaient des avis d’interdictions bancaires et d’expulsions, l’argent coulait à flots au sein de la direction de PARIS HABITAT.

14 000 € nets hors primes pour le directeur général, Mr DAMBRINE et 500 000 € de parachute doré en cas de licenciement, des adjoints payés entre 7000 € et 9000 € nets hors primes, voilà ce qu’on appelle faire du social !

On comprend mieux pourquoi Mr DAMBRINE n’a rien voulu lâcher durant ce conflit.
Pour se payer ces salaires de ministres il fallait bien écraser les locataires et les salariés de la sous-traitance !

OMS : communiqué de presse du 1er février : Paris-Habitat doit négocier d’urgence une clause sociale ! - Dambrine démission !|










Forte participation pour cette réunion festive qui a permis à toutes celles et tous ceux qui ont participé de prêt ou de loin au mouvement de se réunir pour célébrer la victoire. Le comité de soutien a reçu un hommage mérité et appuyé de la part de tous ceux qui ont pu constaté l’énergie déployée par Alexandra et Annie pour soutenir les salarié-e-s depuis le début de leur lutte en septembre 2015.

Lire l’article en intégralité


Depuis quelques jours, Le Parisien a révélé les "clauses sociales" abusives ou irrégulières que certains cadres de Paris-Habitat se sont octroyés (Primes, congés, parachute doré, congés, etc...) sans juger bon donner suite aux revendications légitimes des grévistes d’OMS.

Voir la revue de presse par Anne

PNG - 194.4 ko

La solidarité des femmes et des hommes, des relations humaines fortes, une détermination de tous les instants ont permis, ensemble, d’aboutir à un accord.

Les quatre ingrédients :
D’abord il faut des grévistes déterminés, des représentants honnêtes et solides, un bon syndicat qui saura fédérer des soutiens, des élus acquis au bien-fondé du combat et le plus c’est un comité de soutien de citoyens, qui sont aussi déterminés que les premiers. Salez généreusement avec de la solidarité, mélangez bien tout le monde lors de rencontres festives, dansez pas mal, parlez tout le temps de la lutte à tout le monde, faites marcher la caisse de grève en diffusant les infos hors les murs, tout en continuant à appeler les élus et les syndicats quatre fois par jour, buvez beaucoup de café et de thé à la menthe, faites des photos, des tracts, des films, et surtout assurez-vous de ne perdre personne en route !

Retrouvons nous, tous ensemble, Samedi 30, avec les grévistes du nettoyage et tous leur soutiens, pour un moment festif et de partage.

Au menu : repas participatif, chacun apporte à boire ou à manger !

C’est à partir de 19h30 à 10mn du piquet de grève : Espace KHIASMA, 15 Rue Chassagnolle, 93260 Les Lilas (Métro L11 : Porte ou Mairie des Lilas, Tram T3 : station Adrienne Bolland)

Après 4 mois de lutte acharnée des grévistes, après que le patron ait essayé de les épuiser par toutes sortes de manoeuvres, les ait traîné devant le tribunal (sans succès) pour les déloger, ait essayé d’obtenir auprès de l’inspection du travail (sans succès) le licenciement de leurs délégués, après avoir usé de toutes les menaces et les intimidations, OMS a enfin accepté d’ouvrir réellement la négociation et un accord vient d’être signé entre OMS d’une part et leurs délégués et leur syndicat d’autre part.

Les principaux points de l’accord :

  • progression des salariés AS1 à AS2 dans la grille des salaires
  • fourniture de deux tenues de travail par an, avec mise à disposition d’une machine à laver sur chaque lot pour leur entretien
  • aucune sanction disciplinaire contre les grévistes
  • 60 % des jours de grève payés (exemple pour un salarié à plein temps à 1270 €, versement de 3048 € brut pour les 4 mois de grève)
  • 200 € de prime exceptionnelle



Les actions des grévistes et de leurs soutiens faisant pression sur Paris Habitat et la Ville de Paris et les rassemblements répétés devant les hôtels ont fini par payer !

BRAVO au courage des grévistes et à leur détermination hors du commun !

C’est aussi l’appui constant du comité de soutien des habitants des Fougères, la fermeté de leur syndicat, la CNT-Solidarité Ouvrière, le soutien dans la durée des syndicats CGT-HPE, CGT Finances Publiques Paris, CGT Paris Habitat, SUD Commerce, l’engagement aux côtés des grévistes des élus et militants des partis : PG, PC, EELV, NPA, Ensemble, le soutien de nombreux militants syndicaux, associatifs, de citoyens et d’habitants scandalisés par la situation faite aux grévistes, le relais par les médias (Huma Dimanche, Huma, Le Parisien, Libération...etc) et sur le site de l’UL CGT du 11ème arrondissement des nouvelles concernant la grève qui ont permis aux grévistes de tenir, dans des conditions aussi difficiles.

Avec la signature de cet accord, les grévistes ont le sentiment d’une dignité retrouvée. Leur patron ne pourra plus les considérer comme avant la grève et devra les respecter car il connait maintenant leur combativité et la solidité de leurs soutiens.

Merci à tou-te-s ceux qui ont participé de près ou de loin à soutenir la grève des salariés de OMS-Paris Habitat

Une soirée pour fêter cette victoire va être organisée samedi soir. Les coordonnées de cette initiative vont vous être données prochainement.

Le communiqué de fin de grève


Ce mardi 26 janvier 2016, à l’occasion de la journée nationale de grève, les grèvistes d’OMS PARIS HABITAT ont apporté leur soutien aux salarié-e-s de l’hôtel PULLMAN Montparnasse, propriété du groupe ACCOR. Une première action au sein de cet établissement pour permettre aux salarié-e-s d’obtenir de la direction qu’elle ouvre enfin les négociations demandées depuis 4 ans pour encadrer les prochaines années de travaux prévus d’ici 2017. Pour les grévistes d’OMS, il s’agissait également de maintenir la pression sur le groupe ACCOR en tant que donneur d’ordres de la sous-traitance du nettoyage de nombreux hôtels, de prestige ou économique.

lire l’article en intégralité


Prochaine action le 28 janvier devant le ministère du travail

PDF - 109.1 ko
Tract OMS 28 janvier


A l’occasion de la soirée de soutien du 23 janvier, un premier montage vidéo récapitulant la lutte engagée le 21 septembre 2015 a été projeté en présence des grévistes. Ce n’est qu’un début, le combat contre l’exploitation et la sous-traitance continue. Merci à tous de diffuser leur histoire au plus grand nombre.


La manif d’aujourd’hui, du siège de Paris Habitat à la mairie de Paris a été réussie. Une centaine de personnes ont participé. A l’arrivée une délégation a été reçue par le cabinet de Anne Hidalgo. Les interlocuteurs des grévistes semblaient ne pas bien connaitre le dossier, découvrir des éléments importants que Paris Habitat n’aurait pas transmis. On a du mal à le croire après 4 mois de grève ! Le cabinet de la maire devrait prochainement recontacter les grévistes. OMS SYNERGIE - PARIS HABITAT, la lutte continue (Lutte Ouvrière) - "Manifestation réussie pour le 4ème de grève d’OMS nettoyage" (Révolution permanente)

PNG - 535.4 ko
Nouvelle action ce mercredi 20 janvier : la lutte continue !
MANIFESTATION LE 20 JANVIER A 11H OMS voyou, Paris-Habitat complice. RDV 21 bis rue Claude Bernard 75 005 Paris (M°Censier-Daubenton) pour une manifestation en direction de l’hôtel de ville de Paris. Les agent-e-s du nettoyage vont faire le siège de Paris-Habitat (Le Parisien) - lire l’article de l’UL CGT 11

PNG - 787.4 ko
Action du vendredi 15 janvier devant l’Hôtel Mercure
Pas de trève pour faire plier OMS et le poursuivre partout où il a des intérêts ! Un nouveau rassemblement réussi vendredi 15 janvier. Environ une trentaine de grévistes et soutiens sont venus manifester à 8h du matin devant l’hôtel Mercure Gare de Lyon dans lequel OMS a des intérêts dans la sous-traitance.

Télécharger la vidéo

Ce mercredi 13 janvier 2016, les grévistes du nettoyage et leurs soutiens se sont rassemblés devant l’"Accor hôtels académie" pour une nouvelle action de lutte contre les voyous de la sous-traitance. Dans une ambiance à la fois festive et revendicative, ils se sont engagés à multiplier les initiatives auprès de l’ensemble des donneurs d’ordre qui tirent profit de l’exploitation des salarié-e-s par le biais de ces filières responsables de nombreuses infractions au code du travail.
PDF - 1021.1 ko
OMS_LCS voyous, ACCOR complice

Lire l’article en intégralité


Télécharger la vidéo


Les salariés d´OMS-PARIS HABITAT ont besoin de tout notre soutien. Il y a urgence car les grévistes ne perçoivent plus de salaire depuis trois mois, il faut un maximum de dons pour que les grévistes puissent tenir face aux difficultés et à l’urgence sociale à laquelle ils sont confrontés. Alors vous pouvez donner directement et surtout rapidement à la caisse de grève, il suffit désormais de cliquer sur le bouton "Participer" ci-dessous et de suivre les instructions. C´est facile et efficace : où que vous soyez vous pouvez alimenter immédiatement la caisse de grève en seulement quelques clics ! |

PNG - 610.9 ko

Nouvelle action de lutte le 13 janvier


2 autocars et des voitures partiront du piquet de grève et de la Porte Maillot, 3, Place du Général Kœnig, devant le Hyatt Regency, pour de nouvelles aventures solidaires à 10h45 précises pour un retour au point de départ prévu à 15h30 au plus tard. Si vous pouvez venir en voiture prenez là sinon on remplira les autocars en priorité + transports en commun.


Conformément à leur stratégie de multiplication des actions de lutte, les grévistes d’OMS PARIS HABITAT se sont à nouveau rassemblés ce lundi 11 janvier devant l’hôtel Formule1 de la Porte de Châtillon où ACCOR sous-traite le nettoyage avec oms lcs. Ce sont l’ensemble des intervenants de ces filières d’exploitation qui sont désormais visés par ces rassemblements. Ne laissons pas les salarié-e-s se faire sous-traiter !


Les grévistes du nettoyage multiplient les initiatives

Ce mercredi 6 janvier, les grévistes et leurs soutiens sont venus à la rencontre des élu-e-s parisiens, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des voeux organisée par la mairie, pour dénoncer l’absence de réaction de Paris-Habitat dans la lutte contre les fautes graves dont se rend responsable son sous-traitant. La lettre ouverte à Roger Madec, président de Paris-Habitat, a été distribuée à cette occasion.
A ce jour, aucune date n’a encore été fixée avec la médiatrice judiciaire pour finaliser un protocole d’accord avec la direction d’OMS.

lire l’article du Parisien

Identifiants personnels
Lien hypertexte :

Dans la même rubrique

25 octobre – Babou Bagnolet en grève pour le respect

Rechercher