Union Locale CGT Paris 11

RASSEMBLEMENT 34, av Ch de Gaulle 92000 Neuilly-s-Seine M°Porte Maillot

D 6 février 2015     H 17:01     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Valoriser l’emploi, c’est permettre de développer l’industrie !

rdv Métro Porte-Maillot ou Sablons. Rassemblement devant le groupement des industries métallurgiques à 11h

La situation de l’emploi est très préoccupante en région IDF, notamment dans la métallurgie, où la chute des emplois industriels n’est toujours pas stoppée. Cette situation est d’autant plus préoccupante que le patronat, qui s’était engagé à grands renforts médiatiques a créer 1 million d’emplois, est devenu amnésique…

Rien que dans notre branche, les prévisions patronales sont estimées à plus de 300 000 emplois d’ici 2025, avec à la marge la sauvegarde de 30 000 emplois. Alors qu’il est urgent d’inverser la courbe de l’emploi dans la métallurgie, on peut s’interroger sur l’utilisation des milliards d’euros distribués aux entreprises dans le cadre du CICE et/ou du pacte de responsabilité, chers à Macron, Valls et Hollande ?

Une nouvelle fois, nous déplorons que la Commission Paritaire Régionale pour l’Emploi et la Formation Professionnelle (CPREFP) soit qu’une chambre d’enregistrement alors que nous portons, la Cgt Métallurgie IDF, des revendications pour la sauvegarde de l’emploi industriel et son développement :
- La création d’un « contrat de sécurisation des emplois et des entreprises », destiné à offrir une alternative au licenciement. Cette mesure participe à une sécurité sociale professionnelle, revendiquée par la CGT. L’objectif est de sécuriser le contrat de travail et les revenus des salariés d’une part, et de préserver les capacités productives de l’entreprise en attendant le redémarrage de l’activité d’autre part.
- Interdiction des licenciements boursiers.
- Refus de tout contrat précaire, style CDI de mission etc.
- Pour les cadres : arrêt des forfaits jours, avec retour à une référence horaires journaliers.
- Emploi pour les jeunes : touchés gravement par le chômage (25%), engager une campagne d’information sur les métiers de la Métallurgie.
- Pour les seniors : Développement du tutorat pour favoriser la transmission de savoir, avec la reconnaissance de la charge de travail pour le tuteur et l’exigence de nouvelles qualifications.
- Développer les partenariats avec l’AGEFIPH et les associations, à l’exemple de notre association Ambroise CROIZAT, association des Métallurgistes CGT qui travaille sur la réinsertion professionnelle suite à un handicap au travail, au travers de formations professionnelles qualifiantes de haut niveau.

Relancer l’économie et l’emploi avec des projets industriels crédibles et durables*,
appuyés à un socle social fort et des garanties collectives de haut niveau pour tous,
c’est possible par l’intervention des salariés !
(*) transformation énergétique, etc..

D’autres choix sont possibles si nous le décidons !!

Tous ENSEMBLE, exigeons le 9 février 2015 l’OUVERTURE DES NÉGOCIATIONS

Rechercher