Union Locale CGT Paris 11

Communiqué CGT commerce et services de Paris

D 6 juin 2014     H 23:47     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Une nouvelle grève de travailleurs sans-papiers dans un salon de coiffure du Boulevard de Strasbourg

Jeudi 22 mai en fin d’après-midi, 20 employés chinois et africains ont débuté une grève parce qu’ils n’ont pas perçu intégralement leur salaire depuis des mois et ne sont pas déclarés par leur employeur. Seuls deux de ces salariés disposent d’un titre de séjour.

Ces salariés surexploités occupent la boutique du 57 Bd de Strasbourg avec le soutien de l’Union Syndicale du Commerce CGT de Paris, de l’Union Locale CGT du 10e Arr. et de l’Union Départementale CGT de Paris.

Ces travailleurs et principalement ces femmes travailleuses, revendiquent avec la CGT que leur travail soit reconnu et rétroactivement déclaré, que leurs salaires soit versés intégralement. Ils demandent également à être régularisés afin de mettre un terme à cette situation d’exploitation et de travail dissimulé.

A Paris, Le boulevard de Strasbourg avec ses salons de coiffure et d’esthétique, est l’exemple flagrant d’un système d’exploitation scandaleux, de conditions de travail déplorables et d’insalubrité qui ne cesseront que lorsque les travailleurs sans papiers de ces salons seront régularisés et déclarés.

Alors qu’une énième proposition de loi sur l’immigration est en préparation, il est temps que le législateur comprenne que les durcissements successifs des conditions de régularisations ne font qu’encourager la dégradation des conditions de travail, le travail dissimulé et le manque à gagner en termes de cotisations sociales.

Depuis plusieurs mois, la CGT Paris avec d’autres organisations syndicales et associatives revendique une modification du CESEDA et du code du travail pour des régularisations de plein droit avec un titre de séjour unique, stable et renouvelable de plein droit.

Déclarer et régulariser les travailleurs et travailleuses sans papiers est la seule issue crédible. L’Union Syndicale CGT du Commerce de Paris, l’Union Départementale CGT de Paris et l’Union locale CGT du 10e

appellent les militants syndicaux, associatifs, riverains, élus et citoyens à soutenir cette lutte en organisant une fois de plus les solidarités qui feront gagner ces travailleurs et travailleuses. Nous vous attendons donc toutes et tous au 57 Bd de Strasbourg lieu de lutte et d’occupation.

Contacts : Marilyne POULAIN (UD CGT 75 – 06 33 11 92 24) - Pascale HEURTEUX (UL 10e CGT – 06 83 23 48 56) - Rémy PICAUD (US COMMERCE CGT de Paris - 06 14 78 91 51)

Rechercher