Union Locale CGT Paris 11

CGT Radio France

D 25 mars 2015     H 08:31     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Radio France : la grève est reconduite pour le 25 mars

Hier, l’intersyndicale CFDT, CGT, SNFORT, SUD, UNSA a écrit au Ministère de la Culture : « Bonjour, Alors que les salarié-­‐es de Radio France sont en grève depuis 6 jours sur des revendications extrêmement précises, la Direction n’a manifesté aucune volonté réelle de négocier, se retranchant derrière les exigences et contraintes de la Tutelle.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, SNFORT, SUD, UNSA et les salarié-­‐es réuni-­‐es en Assemblée Générale ce jour vous demandent de les recevoir demain, mercredi 25 mars, dans l’après-­‐midi afin de débloquer la situation au plus vite.

Cordialement,

L’intersyndicale de Radio France »

Cette demande de rendez-vous a été acceptée.

Aujourd’hui mercredi 25 mars 2015, mobilisation massive.

Rendez-vous à l’Assemblée Générale à 10h au studio 105 pour organiser le rassemblement de l’ensemble des salarié-es de Radio France au Ministère de la Culture dans l’après-midi.


Reconduction du 24 mars

Un nouveau relevé de décisions a été présenté par la direction lors de la réunion de négociation qui a eu lieu à 18h30, aujourd’hui 23 mars.

Ce relevé de décisions comporte l’abandon de la réforme du service propreté. Aucune réponse sur les projets d’externalisation, aucune réponse sur les moyens et les effectifs du service accueil et sécurité et enfin aucune réponse sur les méthodes brutales employées par la direction de l’établissement.

Le relevé n’abandonne pas non plus le projet de verticalisation des métiers et moyens de production.

En réponse à la revendication de maintien des effectifs sur le réseau France Bleu la direction répond que "des redéploiements d’effectifs permettront d’assurer le développement du réseau France Bleu" ! Pour la CGT, il s’agit d’une provocation : la direction propose donc de continuer à faire plus sans plus de moyens ! Inacceptable quand on connait les dégâts déjà causés par les redéploiements dans le cadre du développement des Nouveaux Medias ! Cela signifie tout simplement encore plus d’émissions en syndication, des antennes locales dégradées les après-midi, les week-ends...etc...

Enfin, concernant les formations musicales, la Direction ne prend pas aucun engagement sur le maintien des quatre formations.

Ultime provocation : le DRH Christian Mettot et le Directeur Délégué aux Programmes et aux Antennes ont quitté la salle de négociations au bout d’à peine une heure !

Rechercher