Union Locale CGT Paris 11

Article CGT

D 6 juillet 2015     H 08:26     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Pas de trêve estivale pour la CGT !

Pour la cinquième année consécutive, du 6 au 28 juillet, les six caravanes du Tour de France social sillonnent les routes empruntées par les cyclistes et les zones touristiques françaises. 83 initiatives sont menées dans 56 départements y compris la Corse, pour venir à la rencontre des travailleurs saisonniers et les informer de leurs droits, interpeller les vacanciers sur leurs conditions de vie et de travail précaires et relayer l’action de la CGT au niveau local pour les aider à s’organiser pour mieux porter leurs revendications.

Alors qu’en France, le tourisme génère chaque année près de 160 milliards d’euros, la saisonnalité est un moyen de plus en plus utilisé par les employeurs pour précariser davantage leurs salariés.

Qu’ils ou elles soient jeunes, étudiants, retraités, salariés seniors ou travailleurs migrants, leur nombre a doublé en sept ans. Ils sont aujourd’hui près de 2 millions à subir des conditions de vie et de travail précaires et à endurer un travail pénible et mal payé.

La moitié des CDD saisonniers dure moins d’un mois et seuls 15% d’entre eux ont une durée de plus de 100 jours.

La CGT n’est pas favorable à la mise en place d’un statut du travailleur saisonnier, ce qui les contraindrait à être enfermés dans un contrat précaire. Ils doivent, au contraire, pouvoir bénéficier des mêmes droits que les autres salariés.


Voir en ligne : le site dédié par la CGT au Tour De France Social

Rechercher