Union Locale CGT Paris 11

CGT Postaux de Paris

D 11 juillet 2014     H 13:14     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Plus de 200 personnes devant Paris 15 pour soutenir les grévistes !!!

Depuis 50 jours, les facteurs de Paris 15 sont en lutte et en grève pour le maintien des régimes de travail et le droit au week-end, pour les emplois, les conditions de travail et le service public postal. Face à une direction incompétente et méprisante, les agents de Paris 15 ont reçu le soutien de plus de 200 camarades qui ont manifesté dans le 15ème avant de rejoindre le bureau de Paris 15, rue d’Alleray.

Le syndicat CGT des Postaux de Paris remercie très fraternellement et très chaleureusement l’UD de Paris pour son soutien ainsi que les très nombreux camarades des syndicats CGT présents hier. Cette journée a permis de récupérer 2800 euros ajoutés à la caisse du comité de grève de Paris 15.

Un rassemblement s’est tout d’abord tenu devant la Préfecture de Paris (attenante à l’Hôpital européen Georges Pompidou et à France Télévisions), car le Préfet de Paris avait eu le toupet de convoquer les organisations syndicales à une réunion en vue de décliner le plan de « responsabilité » à Paris ! Qu’on ne compte pas sur nous pour orchestrer l’austérité aux côtés des pouvoirs publics et du patronat !

Les prises de parole de la CGT et de Solidaires ont attesté d’une conflictualité sociale importante et d’une volonté de résister aux mauvais coups ; elles ont mis en avant des revendications convergentes sur les questions de l’emploi, des salaires, des services publics, de la protection sociale et des conditions de travail.
Les participants, issus de différentes professions, dont près de 200 postiers, ont ensuite manifesté en direction du bureau de poste du 15ème arrondissement de Paris, rue d’Alleray, dont les facteurs sont en grève depuis le 21 mai !

Le rassemblement « pique-nique barbecue » a été l’occasion de nouvelles prises de parole. Les bénéfices (500 euros) ont été reversés à la caisse de solidarité des postiers en grève, qui se sont ajoutés aux chèques recueillis aujourd’hui pour un montant de 2800 euros.

Depuis le début du conflit des postiers, plus de 10.000 euros ont été versés à la caisse de grève via la CGT. Il faut continuer cette solidarité active, car la direction du bureau de poste non seulement bloque le processus de négociation, mais en plus n’étale pas les prélèvements pour grève, ce qui porte les payes à zéro !

Tous ensemble, on ne lâche rien !

Rechercher