Union Locale CGT Paris 11

CGT Postaux de Paris

D 17 juillet 2014     H 13:39     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


PARIS 15 : un extraordinaire combat et une aventure humaine exceptionnelle !!!

Une unité et une détermination extraordinaire des facteurs en lutte 51 jours durant. Des sections CGT et SUD organisées localement sur le lieu d’exploitation. Une solidarité d’intérêt recherchée avec les populations, ses représentants, avec les postiers des autres bureaux et les autres salariés et c’est, au final, la politique de la direction de La Poste qui se trouve remise en cause. Celle-ci s’obstinait à ne pas négocier les revendications, elle a été contrainte de le faire.

En lutte pour la préservation de la qualité du service public, l’emploi et les conditions de travail, les collègues du 15ème, dans un environnement social difficile et tendu ou aucune provocation ne leur aura été épargnée et face à une direction qui, du national au local, espérait les briser, remportent, au terme d’un exceptionnel combat, une incontestable victoire.

Elle en appelle d’autres !

51 jours de solidarité contre le mépris de La poste et des patrons
51 jours contre la précarité, la casse de nos métiers et la casse du service public
51 jours pour défendre le droit à recevoir son courrier dans de bonnes conditions
51 jours pour les usagers du 15ème
51 jours pour sauver des emplois
51 jours pour que ne soient pas dégradées les conditions de travail
51 jours de dignité, de solidarité

51 jours dont les postiers en lutte de Paris 15 peuvent être fiers et dont ils se souviendront toute leur vie !!!

Honte à tous ceux qui sont venus casser la grève pour quelques euros
Honte à cette direction irresponsable et incompétente
Honte à ce gouvernement socialiste qui n’a pas bougé le petit doigt pour écouter les grévistes
Honte à tous ceux qui veulent casser nos métiers, nos emplois et notre santé
Honte à ceux qui tentent d’humilier ceux qui se lèvent le matin et qui créent la richesse par leur travail

Et un grand merci aux très nombreux postiers, aux usagers, aux structures syndicales CGT et SUD (sections locales, syndicats parisiens, un merci fraternel et particulièrement chaleureux à l’UD CGT de Paris), aux associations et formations politiques qui ont signifié leur soutien et participé à la solidarité financière. La CGT vous donne rendez-vous à tous pour les prochains combats communs !

A ce jour, le syndicat CGT a reversé aux grévistes plus de 11 000 euros, ce soutien doit continuer car La Poste a décidé de retirer l’ensemble des jours de grève en une seule fois, encore une fois pour massacrer et humilier les grévistes.

Vous pouvez continuer à adresser vos soutiens financiers via les sections syndicales locales CGT et SUD ou directement au syndicat départemental CGT des Postaux de Paris.

ENSEMBLE ILS ONT TENU, ENSEMBLE ILS ONT GAGNE !

1) Maintien du régime de travail
1 week-end de 3 jours tous les 15 jours (samedi/dimanche/lundi) puis (dimanche/lundi/mardi)

2) Pas de distribution des imprimés publicitaires pendant les 2 ans qui suivent la nouvelle organisation

3) Emploi : - 2 emplois sont créés aux lignes

- 3 agents en CDD seront cdisés sur la DOTC Paris

- Le lundi est renforcé par 4 positions de travail intégrées au Cadre de Référence

- 1 renfort sera mis en place à la cabine pour que l’organigramme de distribution des OS soit respecté

- Un autre renfort est également mis en place à la cabine pour fluidifier la reddition des comptes

4) Pas de sécabilité inopinée

5) Sectorisation sur une équipe des Facteurs d’Equipe et des Facteurs Qualité

6) Création de 4 zones motorisées ce qui porte leur nombre à 12 afin d’alléger l’emport des facteurs piétons

7) Le nombre maximal d’Objets Recommandés et d’Objets Suivis pour les facteurs est fixé à 35 le lundi, 42 le mardi, 38 le mercredi, 40 le jeudi, 40 le vendredi et 32 le samedi. Des moyens supplémentaires seront mis en place pour assurer la distribution de l’ensemble des OS et assurer une qualité de service optimale auprès des usagers du 15ème

8) Neutralisation de 10 jours de grève ; plus 2 RC accordés à l’ensemble du personnel

9) Examen des avances sur salaire en fonction des situations individuelles

10) Aucun agent ne sera placé en absence irrégulière pour avoir rejoint le mouvement au cours du conflit

Le rapport de force n’aura pas permis de gagner les 20 emplois qui vont être supprimés. Les luttes bureau par bureau montrent leurs limites et il est temps que tous les postiers parisiens s’unissent dans la grève et dans la lutte. La CGT leur donne dès à présent rendez-vous en septembre pour une rentrée sociale offensive et revendicative !

ON NE LACHE RIEN !!!

Rechercher