Union Locale CGT Paris 11

Article UD CGT Paris

D 5 août 2015     H 08:15     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


OUI à la MODERNISATION ET RENFORCEMENT DU RER B pour les usagers quotidiens ! NON au « CDG Express » !

Alors que les usagers de la ligne B subissent chaque jour les disfonctionnements, nos élites politiques et économiques continuent de privilégier, dans la plus grande opacité, le projet de liaison rapide Paris-Aéroports Charles de Gaulle, destiné à une minorité, la clientèle aérienne !

Pour ce faire, l’Etat, Aéroport de Paris et SNCF Réseau (ex RFF) sont prêts à engloutir des centaines de millions d’Euros dans ce projet estimé entre 1,7 et 1,9 milliards d’euros pour une clientèle estimée à 14 millions de voyageurs par an alors que vous êtes plus d’1 million à emprunter chaque jour la Ligne B, dont plusieurs centaines de milliers de salariés pour leur déplacement domicile/travail Si nous partageons la nécessité d’améliorer la desserte publique de l’aéroport, cela ne doit pas se faire au détriment des usagers quotidiens du RER B, au détriment d’un service public accessible à tous.

En effet , si cette liaison directe entre Paris Gare de l’Est et l’aéroport Charles de Gaulle se concrétisait, elle utiliserait en grande partie les voies ferrées existantes, alors que le réseau est surchargé, tant à la sortie de la Gare de l’Est que sur le réseau Nord où la mise en place de RER B Nord+ est loin d’avoir apportée le service que les usagers sont en droit d’attendre !

Au delà de la ligne B, c’est également la ligne K et la desserte Fret de l’ile de France
qui seraient fragilisées... Alors que « SNCF Réseau » dit ne pas avoir les moyens d’entretenir et de moderniser son réseau pourtant dans un état alarmant, il financerait sur ses fonds propres (avec ADP) ce projet, au détriment du reste du réseau ?

Au moment où le gouvernement vient d’éclater la SNCF en trois entreprises
distinctes sans avoir réglé la dette du système ferroviaire et son financement, il est scandaleux que l’Etat veuille imposer ce projet qui n’est pas encore financé aux usagers des transports quotidiens et dans le dos des salariés de la SNCF et de la RATP !

Lire la suite

Rechercher