Union Locale CGT Paris 11

D 31 janvier 2016     H 19:10     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


OMS PARIS HABITAT : soirée de fin de grève

Ce samedi 30 janvier à 20h30, les grévistes et leurs soutiens ont organisé une fête de fin de grève aux Lilas, à quelques centaines de mètres du piquet de grève emblématique de cette lutte de plus de 4 mois.




Forte participation pour cette réunion festive qui a permis à toutes celles et tous ceux qui ont participé de prêt ou de loin au mouvement de se réunir pour célébrer la victoire.

Difficile de dresser la liste exhaustive des participants qui vont des syndicats (CNT-SO, CGT HPE, CGT Finances Publiques Paris, CGT Paris-Habitat, SUD commerce) aux politiques (Front de gauche, NPA, PC, EELV) en passant par les élus (Danielle Simonnet, Raphaëlle Primet), les associations (Quartier des Fougères) ou les habitats et les citoyens engagés.

Le comité de soutien a reçu un hommage mérité et appuyé de la part de tous ceux qui ont pu constaté l’énergie déployée par Alexandra et Annie pour soutenir les salarié-e-s depuis le début de leur lutte en septembre 2015.

Avant de poursuivre la dégustation des différents plats offerts aux invité-e-s et danser pour fêter la victoire, des prises de paroles ont permis de faire le point sur le protocole de fin de grève.

Tout n’a certes pas été gagné mais l’essentiel l’a bien été : les salarié-e-s ont su rester unis jusqu’au bout pour imposer le respect à leur employeur.

"Il faut que partout, les salarié-e-s comprennent qu’en se battant ils regagnent leur dignité"

Etienne (CNT-SO)

"Nous étions des sans voix, maintenant vous nous avez rendu nos voix"

M Dabo (gréviste)

La grève est maintenant terminée, mais la lutte continue !

Des procédures sont toujours engagées aux prud’hommes.

La lutte contre la sous-traitance doit également s’élargir à l’ensemble des entreprises auxquelles Paris-Habitat fait appel dans le cadre de l’externalisation de certaines missions.

Le donneur d’ordre est désormais au centre des revendications et de la lutte. Sa responsabilité sociale est directement mise en cause.

On continue, on lâche rien !


Voir en ligne : la page des grévistes

Rechercher