Union Locale CGT Paris 11

cgt culture ville de Paris

D 31 juillet 2015     H 12:12     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Les bibliothèques parisiennes victimes de pannes informatiques à répétition

Les bibliothèques parisiennes victimes de pannes informatiques à répétition
Pour le fournisseur du logiciel V-smart, la société Infor, ces problèmes récurents sont liés « à une infrastructure qui a atteint ses limites »

Depuis plusieurs semaines, toutes les bibliothèques municipales de la capitale sont perturbées par des pannes informatiques à répétition. Des pannes qui empêchent le bon fonctionnement des établissements pour les opérations de service public les plus courantes : prêt ou retour de document, inscription des nouveaux usagers ou renseignement et consultation du catalogue.

Un épisode qui fait s’arracher les cheveux des bibliothécaires de la capitale et du service informatique des bibliothèques (SIB) à tel point que ces derniers n’ont pas hésité à déclarer qu’« eu égard aux incidents à répétition à la connexion de V-smart (le logiciel) , nous pensons qu’il sera plus souple pour vous d’avoir une autorisation permanente de passer en prêt secouru » Un système qui permet de prêter les documents mais ne permet aucune autre opération. Geek !

Ces perturbations sont récurrentes mais les explications données par la mairie de Paris n’en sont pas moins toujours nébuleuses. Elles sont même franchement inquiétantes tant ces pannes informatiques sont anciennes comme le rappelle un article du Parisien publié....

De son côté, le fournisseur du logiciel V-smart, la société Infor, avait tenu à préciser à l’époque que ces problèmes n’étaient pas liés à des bugs logiciels « mais à une infrastructure qui a atteint ses limites : taille des disques, nombre de licences atteint, ouverture de nouvelles bibliothèques, mise en place de nouveaux automates… sans ajustement des matériels » Et oui, pas facile pour Paris de devenir une Ville numérique.

Et le prestataire de service de promettre la main sur la souris : « Infor, en collaboration avec les services informatiques de la Mairie de Paris, a travaillé sur la refonte des infrastructures, l’extension du nombre de licences pour répondre à la demande croissante » (lire ici). ils ont dû chacun perdre leur disquette car trois ans après force est de constater que le système informatique des bibliothèques municipales parisiennes est toujours aussi défaillant. Et pas qu’un peu.

Notre syndicat va de nouveau interpeller la direction des affaires culturelles et la direction des services informatiques pour connaître les raisons de ces nouveaux dysfonctionnements.

Pour enfin devenir une smart city, Paris va-t-elle faire appel à un spécialiste ?

Rechercher