Union Locale CGT Paris 11

D 17 février 2016     H 23:34     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Les agents des finances publiques : de Vierzon à Bercy !

Déterminés, les agents des finances publiques de Vierzon sont engagés dans la grève reconductible depuis le 19 janvier 2016.

Ce mercredi 17 février, nous étions rassemblés devant Bercy, en soutien à la délégation intersyndicale qui avait obtenu d’être reçue par le cabinet du ministre.

Luttons pour qu’il y ai d’autres Vierzon partout en France !

Télécharger la vidéo

•nous faisons face à une charge de travail qui ne cesse de croître,
•nous subissons des suppressions d’emplois intolérables,
•nos conditions de vie au travail ne cessent de se dégrader,
•nous faisons face à d’incessantes restructurations,
•nous ne pouvons plus assurer un service public de proximité, efficace et de qualité.

Nous sommes en grève pour tirer véritablement la sonnette d’alarme et exiger un renforcement en emplois pour avoir enfin les moyens d’accomplir toutes les missions qui nous sont dévolues, sur le site de Vierzon.

De nombreux témoignages et messages de soutien et de solidarité nous sont déjà parvenus : nous remercions celles et ceux qui nous les ont envoyés.

Nous avons saisi notre direction locale. Nous avons demandé et obtenu une audience à la direction générale. Nous avons interpellé les élus locaux, les usagers et la presse. Nous avons demandé une audience chez le Ministre des finances : elle se tiendra le mercredi 17 février. Nous nous sommes également adressés collectivement au Président de la République.

Les pouvoirs publics restent sourds à nos revendications, alors que personne n’ose nier les réalités auxquelles nous faisons face. Nous poursuivons notre combat car il est juste, nécessaire et légitime.

Nous n’avons plus les moyens humains suffisants pour assurer un service public de proximité et de qualité que chaque usager est en droit d’obtenir. Notre situation est emblématique de ce que nous vivons toutes et tous, où que nous soyons. Les emplois que nous revendiquons depuis désormais plus de trois semaines à Vierzon, vous concernent toutes et tous. La résignation des agents ne peut et ne doit pas être la réponse à l’absence de prise en compte de nos demandes par la DGFIP.

Nous pouvons et nous devons agir pour défendre les missions et les conditions de travail de chacun d’entre nous, un renforcement en emplois et un service public de proximité, de qualité et de pleine compétence ! Nous vous invitons à nous rejoindre dans notre action, car notre combat est aussi le vôtre : tous ensemble, nous pourrons faire bouger les choses. Réunissez-vous, débattez, agissez, …montrez vous aussi votre mécontentement.

Nous vous appelons à vous réunir en assemblée générale, à nous rejoindre dans ce combat et à décider des actions à mettre en oeuvre. Nous avons besoin d’agir ensemble : il peut et il doit y avoir d’autres « Vierzon » !

Compte rendu audience 17 fevrier

Rechercher