Union Locale CGT Paris 11

Article CGT-Solidaires-FO Finances Publiques Paris

D 10 janvier 2014     H 20:45     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Le DG des Finances publiques interpellé par les représentants des personnels

Ce vendredi 10 janvier 2014, Bruno Bézard, Directeur Général des Finances Publiques, accompagné de M Parini, Directeur Régional des Finances publiques à Paris et des directeurs du Pôle Nord Est a eu la surprise de trouver sur son chemin des représentants des personnels qui souhaitaient lui faire savoir leur refus des suppressions d’emplois et la démarche stratégique.

Les représentant-es des personnels, qui n’avaient pas été informé-es de sa visite, ont attendu patiemment que le directeur général termine son entretien avec le chef de service du SIE Madeleine afin de pouvoir lui « communiquer » les éléments dont ils disposent sur les suppressions d’emplois à la DRFIP et sur la démarche stratégique et échanger avec lui sur ces sujets.

A la sortie de son entretien, le DG nous a tout de suite signifié qu’il n’était pas là pour faire une visite de site et a semblé chercher à sortir du côté du couloir opposé aux organisations syndicales. Devant cette erreur de cheminement, il a dû revenir vers nous en souhaitant vivement sortir, sans prendre les tracts syndicaux. Le
directeur régional l’a invité à accepter ces informations. Le DG nous a alors salué individuellement tout en acceptant nos tracts mais pressé d’en finir.

Nous l’avons toutefois questionné sur 3 incohérences : le gouvernement dit lutter pour l’emploi et supprime des emplois dans la fonction publique en particulier dans notre ministère ; le gouvernement prétend lutter contre la fraude fiscale, ce que prétendait également le précédent ministre des finances, M. Cahuzac . Ce ministère chargé
de la collecte de l’impôt et de de la lutte contre la fraude fiscale est celui qui connait le plus de suppressions d’emplois ; enfin un rapport d’un parlementaire, M. Thierry Carcenac, évoquait le risque de syndrome France Télécom à la DGFiP devant le nombre de suppressions d’emplois et pourtant celles-ci continuent dans les mêmes
proportions.

A ces 3 incohérences, le DG n’a pas souhaité répondre. Il ne souhaitait pas « discuter de choses sérieuses entre 2 portes ». Nous lui avons suggéré d’utiliser le bureau d’un directeur du pôle Nord Est. Il nous a répondu « qu’il reviendrait pour visiter le site et nous rencontrer une autre fois » ce que bien sur nous ne refusions pas. Il nous
a répondu « super » et s’est vite envolé. Même promesse qu’à d’autres représentants des personnels sur d’autres sites qui l’attendent encore !!!

Entendre les représentants des personnels exprimer le mécontentement des personnels face au puits sans fond des suppressions d’emplois, voilà une activité dont le DG semble bien vouloir se passer, malgré sa promesse de revenir.

Nous voulons non seulement être entendus, mais également que les suppressions d’emplois cessent !

Paris, le 10 janvier 2014

Rechercher