Union Locale CGT Paris 11

Pl des bataillons du pacifique M°Bercy 10h

D 16 novembre 2014     H 17:51     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Le 18 novembre, toutes et tous en grève à Bercy !

CGT Finances publiques Paris

ILS VEULENT FAIRE ENCORE PIRE ! ON NE DOIT PAS LES LAISSER FAIRE !

Nous subissons depuis des années les suppressions d’emplois à la DGFIP et la diminution de nos moyens. Cette année encore le Comité Technique de Réseau (DG) qui va se réunir dans les prochains jours décrètera plus de 2 000 nouvelles suppressions d’emplois. Ce sera pour la DRFIP Paris 150, 200, voire plus de suppressions d’emplois supplémentaires (nous ne connaissons pas encore la répartition départementale).

La démarche stratégique est en marche et les plans d’austérité se succèdent. Pour Paris, ce sont :
- des incessantes restructurations-réorganisations avec à la clé plus de polyvalence et une perte croissante de technicité.
- des fusions : dès qu’un service ne peut plus fonctionner faute de moyens humains, il est regroupé avec un autre.
- des missions qui sont de plus en plus difficiles à exécuter, voire laissées à l’abandon faute de personnel et dans le cadre de la priorisation des tâches.
- de nouvelles mesures de fermeture au public vont ouvrir la voie à la déréglementation des droits notamment en matière d’horaires variables et vont, de fait, organiser un recul de la mission de service public. Ces mesures seront accompagnées de la fusion programmée des SIP et des SIE sur Paris.

L’administration, à coup de suppressions d’emplois, est à l’origine du mal être des agents. Nous comprenons donc leurs interrogations sur les horaires d’ouverture. L’administration doit y répondre par l’arrêt des suppressions d’emplois et des recrutements à la hauteur !

- des services laissés sans directive face aux tâches quotidiennes.
- des brigades qui disparaissent ou qui sont dépeuplées.
- des centaines de vacances d’emplois qui font peser sur tous les collègues des charges de travail de plus en plus importantes.
- des postes gelés pour répartir la pénurie au mépris des règles de mutations (exemple : dernières mutations locales B et C).

IL FAUT AGIR ! Dans le contexte actuel, nous devons collectivement refuser cette politique destructrice de nos droits, de nos services, de nos missions, du service public. Pour la CGT Finances Publiques et FO DGFIP il s’agit aujourd’hui de construire la mobilisation pour imposer la satisfaction de nos revendications.

TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 18 NOVEMBRE !

Pour le retrait du Pacte de responsabilité, la défense du service public et l’arrêt de la démarche stratégique avec ses restructurations incessantes Pour le développement d’une protection sociale couvrant tous les besoins Pour le déblocage de la valeur du point d’indice et l’augmentation des salaires Contre tout recul sur nos règles de gestion et nos droits statutaires Pour l’arrêt des suppressions d’emplois Pour la création des emplois nécessaires au bon fonctionnement des services, à la réalisation de l’ensemble de nos missions dans de bonnes conditions de travail.

RASSEMBLEMENT DEVANT BERCY A 10H00 VENEZ NOMBREUSES ET NOMBREUX !

Rechercher