Union Locale CGT Paris 11

Café de la Mairie 8, Place Saint Sulpice M° Saint-Sulpice

D 19 décembre 2015     H 07:32     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


« La Sécurité sociale », Financée comment, par qui, avec quels choix...

Intervenant Bernard Friot, Organisateur Collectif « outils pour le soin »

Le collectif « outils pour le soin » qui regroupe des professionnels de santé, des étudiants et des citoyens, anime un site(1) et produit des cordels(2), se penche sur la question de la Sécurité sociale. Par coïncidence heureuse (!) il se trouve que le débat est très actuel, puisque cette année marque les 70 ans de la protection sociale solidaire, inventée à la sortie de la guerre pour offrir aux travailleurs des droits financés par leur salaire, et gérée par les syndicats. Depuis, la situation a beaucoup changé, et la gestion de la sécurité sociale a été accaparée par l’Etat, qui n’a de cesse que de lui faire faire des économies, de plans de financement en objectifs de maitrise des dépenses, en passant par les discours culpabilisants sur le déficit et la fraude. Le collectif a voulu savoir si le trou de la sécu est une invention, et si la fraude est réelle(3) et qui en est responsable…

Au cours de la réflexion du collectif sur le sujet du trou de la Sécu, est apparue la question de son mode de financement. Sachant que la crise économique associée à la fraude des employeurs et aux allègements de charge mettent à mal les cotisations provenant des salaires, on se pose la question de la part de cotisations sociales et d’impôts. Une nouvelle donne apparaît semble-t-il avec la Protection universelle maladie (PUMa) prévue dans la dernière loi de financement de la sécu adoptée fin 2015, qui serait en partie détachée du salaire, et liée non au travail mais à la résidence. Est-ce un progrès ou un piège comme l’accord national inter-entreprise (ANI), qui sous couvert de « mutuelle pour tous », va amener à de grandes disparités selon le statut des salariés, et à des pertes de droits entraînées, le cas échéant, par la sortie du monde du travail (chômage ou retraite), ainsi qu’à une incursion encore plus importante des assurances complémentaires sur le « marché » de la couverture maladie…

Compte tenu de l’intérêt des thèses de Bernard Friot - qui a publié ce mois-ci dans le Monde Diplomatique un article(4) très éclairant sur l’histoire de la Sécurité sociale -, et de son souci constant de redéfinir la place du travail dans la société, le collectif « outils pour le soin » a souhaité lui proposer un débat sur la question suivante :

« La Sécurité sociale : financée comment, par qui, avec quels choix, quel fonctionnement démocratique et pour quelle société ? »

1) www.outilsdusoin.fr

2) Petits documents d’information et d’échange de savoirs, à exposer et distribuer dans les cabinets de soins, les facultés et les lieux publics, sur le modèle des cordels brésiliens, fascicules d’écrits ou de poèmes subversifs, accrochés sur une corde à linge et vendus sur les marchés

3) Cordel n°21 : « Fraude sociale : entre mythes et réalités »

4) Le Monde diplomatique, décembre 2015, page 3 : « Une autre histoire de la sécurité sociale »

Vendredi 29 janvier à 20h au Café de la Mairie place St Sulpice (métro St Sulpice, Rennes ou Sèvres-Babylone)

Rechercher