Union Locale CGT Paris 11

Article CGT

D 17 octobre 2014     H 07:58     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


La Sécu, on n’a pas fini d’en parler !

"Dès demain, sur nos lieux de travail, nous agirons... Nous sommes appelés à nous retrouver pour une protection sociale de haut niveau" a lancé le secrétaire général de la CGT aux 20 000 manifestants réunis au pied de la statue de la République à Paris ce 16 octobre.

Point d’orgue coloré et dynamique d’une journée marquée partout dans le pays par quelque 150 rassemblements et manifestations qui ont réunis 100 000 personnes. De nombreuses initiatives ont été organisées par les fédérations CGT de la santé/action sociale et des organismes sociaux pour interpeller les agences régionales de santé, les CPAM, des parlementaires. D’autres ont pu interpeller le patronat dans les entreprises.


Pour la reconquête de la protection sociale par udcgt75

Les salariés du commerce étaient mobilisés à l’appel de la fédération CGT pour l’emploi, les salaires, les conditions de travail contre le travail de nuit et du dimanche.

A Marseille, plusieurs milliers de manifestants ont défilé du Vieux-Port vers la préfecture des Bouches-du-Rhône, avec en tête des salariés des Moulins Maurel, une minoterie dont ils occupent le site pour pousser leur patron à trouver un repreneur.

A Rouen, des militants CGT de différentes industries de Haute Normandie ont bloqué tôt dans la matinée les accès routiers au port maritime pour y distribuer des tracts.

A Paris des métallurgistes et sidérurgistes du Nord, salariés de Renault, de PSA mais aussi d’Arcelor Mittal et Altia ont pris part à un rassemblement organisé par la fédération CGT de la métallurgie devant le Mondial de l’Automobile avant de rejoindre la manifestation organisée à Paris pour la reconquête de la Sécurité sociale. Ils sont venus interpeller les visiteurs tracts en mains pour expliquer qu’au delà des paillettes de la vitrine du salon, des milliers de salariés vivent un quotidien difficile faits de bas salaires, de sous effectifs, de dégradation de la santé et des conditions de travail.

Dans un communiqué publié en fin de journée, la CGT affirme que cette journée "est une nouvelle étape pour faire faire entendre d’autres propositions afin de renforcer la Sécurité sociale, lui permettre de retrouver toute sa place et tout son rôle au service de tous et de toutes.

Parce qu’elle est vitale pour permettre à tous d’avoir des droits pour bien vivre, bien se soigner, bien travailler, bien vieillir, originale parce que chaque salarié participe à son financement selon ses moyens et doit pouvoir en bénéficier selon ses besoins, parce qu’elle est un élément indispensable de cohésion, de progrès social et de croissance économique, la CGT continuera à mobiliser pour défendre la Sécu, l’améliorer et la reconquérir."

Rechercher