Union Locale CGT Paris 11

communiqué de la section CGT-Finances Publiques du Finistère

D 22 septembre 2014     H 08:08     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Incendie du centre des impôts de Morlaix par des agriculteurs

Une nouvelle fois, les locaux du centre des finances publiques de Morlaix ont servi d’exutoire à la colère d’agriculteurs. Le feu mis au bâtiment a occasionné des dégâts considérables, dont toutes les conséquences ne sont pas encore connues, mais dont on sait déjà que le coût pour la collectivité sera très important.

C’est intolérable et exaspérant !

Ces saccages en règle contre des bâtiments publics à Morlaix sont désormais devenus des modes opératoires courants, le plus souvent en toute impunité. Dans le même temps on laisse tranquilles les vrais responsables des politiques libérales qui sont à l’origine des problèmes, et les organisations qui les soutiennent.

En la circonstance, les autorités de l’état ont laissé faire les auteurs du saccage. Non seulement elles n’ont pris aucune disposition pour empêcher que les exactions soient commises, alors que les actions étaient parfaitement prévisibles, mais de plus elles n’ont pas bougé le petit doigt pour permettre aux pompiers d’éteindre le sinistre dès leur présence sur place, laissant ainsi le feu faire ses ravages plus d’une heure durant.

Compte tenu des dégâts occasionnés, le bâtiment ne sera pas du tout utilisable, au moins pendant plusieurs jours. Ce seront donc les personnes qui viennent quotidiennement au centre des finances publiques pour tenter d’y trouver une réponse à leur situation de précarité qui en feront en premier lieu les frais. D’autres devront attendre pour régler des démarches urgentes et essentielles, avec parfois des conséquences financières pour elles. Quant aux agents des finances publiques de Morlaix, une fois de plus ils devront faire face à leurs charges de service dans un environnement dégradé.

La section du Finistère du syndicat CGT des Finances publiques du Finistère condamne ces exactions et demande que leurs auteurs soient activement recherchés et poursuivis.

Article publié le 20 septembre 2014.

Rechercher