Union Locale CGT Paris 11

rassemblement du 17 décembre 2015 devant l’hôtel Marriot-St Jacques

D 18 décembre 2015     H 09:38     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Grève du nettoyage : l’inspection du travail refuse les licenciements !

Ce jeudi 17 décembre 2015, les grévistes d’OMS Synergie et leurs soutiens se sont à nouveau rassemblés pour faire entendre leurs revendications.

A l’appel de la CGT Hôtels de Prestige et Economiques, ils se sont réunis devant l’hôtel Marriot-St Jacques (17 bd St Jacques 75014 PARIS, M° Glacière ligne 6) où une filiale d’OMS, SOLITIS, est titulaire d’un marché de sous-traitance ;

Cette action a permis de remporter un nouveau succès en terme de mobilisation et de convergence des luttes !

Les grévistes et leur syndicat CNT-solidarité ouvrière étaient là. Ils étaient soutenus par leur comité de soutien du quartier des Fougères, par l’UD CGT de Paris, par la CGT des hôtels de prestige, par la CGT Finances Publiques Paris, par des ex-grévistes de TFN, par des militants CGT du nettoyage (SNP) ainsi que par des militants associatifs.

Nouvelle mobilisation, nouvelle victoire pour les grévistes du nettoyage

Beaucoup de monde donc, réunis pour entendre différentes interventions, dont celle de Danielle Simonnet élue au conseil de Paris qui s’investie activement dans cette lutte depuis maintenant des mois. Le NPA étant également représenté.

La présence des forces de l’ordre et des huissiers n’a pas entamé la combativité des participants.

Une première bonne nouvelle a été partagée : l’inspection du travail n’a pas autorisé le licenciement des deux délégués, demandée par OMS !

Les négociations concernant la grève sont encore en cours et nécessitent le maintien des gestes de solidarités en faveur des grévistes.

Les élus Front de Gauche poursuivent également leurs interventions auprès du Conseil de Paris afin que Paris Habitat s’implique enfin dans ce conflit pour y trouver rapidement une issue positive.

Une autre action a permis l’adoption d’un voeu au Conseil de Paris pour qu’un audit soit effectué sur les entreprises sous-traitantes du nettoyage.

Car au delà d’OMS, toutes une nébuleuse de sous-traitants est concernée par l’externalisation des missions supports, y compris dans le domaine public, et les risques d’abus en matière de droit du travail qui peuvent en découler.

La journée s’est terminée dans le quartier des Fougères autour d’un pot convivial et de témoignages des grévistes qui a également permis de renforcer la solidarité financière en faveur de ce combat légitime pour de bonnes conditions de travail et le respect des travailleurs.

La solidarité financière recueillie sur le compte de la CNT est en train d’être distribuée aux grévistes afin de permettre la poursuite de la lutte !

La grève continue, la lutte également, alors ne lâchons rien, continuons à soutenir les grévistes d’OMS !
Plus que jamais, les grévistes ont besoin de votre solidarité, notamment financière. Les chèques peuvent être adressés au syndicat CNT-Solidarité Ouvrière du nettoyage 4 rue de la martinique 75018 Paris mention "soutien aux grévistes OMS". Merci pour eux !

Toutes les infos sur la lutte en cours sur :
http://www.ulcgt11.fr/GREVE-DES-SALARIES-DU-NETTOYAGE-DE-PARIS-HABITAT

Rechercher