Union Locale CGT Paris 11

D 27 avril 2015     H 23:49     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Grève du nettoyage : 7ème semaine de lutte

Les grévistes de TFN se sont rassemblés ce lundi 27 avril afin d’être reçus par la préfecture de région.

Ils sont en grève depuis maintenant 7 semaines afin d’obtenir des rémunérations leur permettant de vivre dignement de leur travail. Depuis plus d’un mois, le donneur d’ordre (la Direction des Finances Publiques) et le sous-traitant (TFN) les renvoie de rendez-vous en audiences sans ouvrir de véritables négociations. C’est précisément le but recherché dans l’externalisation de ces tâches logistiques et de ces missions supports.

Mais les uns et les autres sont désormais pris dans des contradictions dont il va bien falloir assumer la responsabilité.

Le sous-traitant d’abord qui aura du mal à nous faire admettre qu’avec un contrat de 1,6 millions d’euros pour les sites des finances publiques parisiens et un chiffre d’affaires supérieur au milliard il n’a pas la possibilité financière de payer ses salarié-e-s au delà de 500 euros par mois !

Lui qui prétend contribuer à une vie meilleure et agir dans le sens du developpement durable devra tôt au tard permettre à ses salarié-e-s de vivre dignement de leur travail sous peine de perdre toute crédibilité professionnelle. TFN prétend s’impliquer pour rendre la vie de chacun plus agréable ? Le président affirme "favoriser l’épanouissement professionnel de [ses] collaborateurs" et s’engager "au quotidien à respecter les droits fondamentaux et à leur assurer les meilleures conditions de travail dans le contexte du Groupe". Qu’il le prouve !

Mais le donneur d’ordre aussi ne pourra pas éternellement refuser d’assumer toute responsabilité dans l’organisation de ses tâches ménagères : sa responsabilité sociale est évidente. De même ne pourra t-il pas longtemps se passer de s’assurer du respect du code du travail dans ses locaux au prétexte qu’il n’est pas l’employeur direct.

La couverture médiatique de cette grève ne pourra qu’accélérer cette prise de conscience dans l’organisation de la sous-traitance et de l’externalisation de la responsabilité sociale de l’employeur.

Merci donc à tous les soutiens qui assurent la diffusion de cette grève pour qu’elle connaisse la même issue que celle dont les salarié-e-s de la BNF sont sortis victorieusement !

Apportez votre soutien financier aux grévistes, libellé à l’ordre de “cgt solidarité grévistes” , à envoyer à : CGT Finances publiques 75 au 6, rue St Hyacinthe 75042 Paris Cedex 01

"7e semaine de grève des agents de propreté des centres des impôts" Le Parisien

"À la BNF ou aux finances publiques, les donneurs d’ordres sont ciblés". L’Humanité

Communiqué de presse du 26 avril 2015 sur le site des Finances Publiques Paris

"Nettoyage de ses bureaux : Bercy cautionne l’illégalité !" fédération des finances CGT

"Ils font le ménage des bureaux mais refusent d’être pris pour des serpillières" Humanité dimanche

Voir en ligne : les vidéos de la lutte

Rechercher