Union Locale CGT Paris 11

rdv pl de la République

D 25 mars 2015     H 08:41     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Droit au logement pour tous : la CGT appelle les salariés à participer à la manifestation du 28 mars 2015

Ce samedi 28 mars 2015, à quelques heures de la fin de la trêve des expulsions locatives, une manifestation aura lieu, à Paris, à l’appel d’associations du droit au logement, d’associations de locataires et d’organisations syndicales, pour exiger l’arrêt des expulsions sans relogement, contre le logement cher, pour la production de logements sociaux.

Avoir un emploi ne protège plus de la rue. La crise du logement s’approfondit et s’étend à des couches de la population jusque-là épargnées. Plus de 8 millions de personnes sont touchées de près ou de loin par la crise du logement (impayés de loyer, propriétés dégradés, logements surpeuplés, …). Les privés d’emplois, les salariés, les jeunes actifs et les retraités ne font pas exception au regard du poids du logement dans le budget des ménages, de la précarité qui se répand, de la montée du chômage et du montant des retraites qui vont en se réduisant de par l’effet des réformes successives … C’est encore de l’argent qui n’est pas injecté dans la consommation car mis dans un loyer ou un remboursement de prêt sans impact sur la croissance économique.

Seule la production massive de logements sociaux est de nature à enrayer la crise.

Cependant, après l’annonce de 50 milliards d’euros d’économies sur les dépenses publiques, c’est au final à une année de ruptures et de revirements que nous avons assisté avec la remise en cause de l’encadrement des loyers, de la Garantie universelle des loyers et un nouveau plan de relance de la construction qui passe essentiellement par le soutien au marché au détriment de la lutte contre l’exclusion du logement.

Cette démarche gouvernementale accompagne la doctrine idéologique du patronat telle qu’il vient de l’exposer dans son « livre blanc » qui vise à sortir le logement locatif public du secteur de l’économie sociale ou du service public. L’objectif n’est pas de satisfaire les besoins, voire même de soutenir un volume d’activités économiques mais surtout d’opérer un transfert massif et tout azimut vers le capital financier.

La privatisation du logement social, l’impact de la réforme territoriale, mettent à mal non seulement le droit au logement pour tous, mais également les conditions de travail et les garanties collectives des salariés qui y exercent leur activité.

Soutenir et participer à cette manifestation c’est affirmer le droit pour tous, sans discrimination, à un logement digne et adapté mais aussi s’inscrire à l’offensive contre les politiques d’austérité et pour une autre répartition des richesses.

Pour sortir de la crise du logement, il faut augmenter les minimas sociaux, salaires et pensions Pour sortir de la crise du logement, il faut recréer de l’emploi. La poursuite de Réduction du Temps de Travail peut le permettre. En manifestant le 28 mars, la CGT appelle de fait les salariés à préparer la mobilisation unitaire interprofessionnelle du 9 avril 2015 !

Montreuil, le 23 mars 2015

Rechercher