Union Locale CGT Paris 11

CGT culture ville de Paris

D 19 juillet 2014     H 10:09     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Cantines de la Mairie de Paris : pour un accès pour tous les agents travaillant au service de la collectivité parisienne

La Mairie de Paris compte-elle bientôt fermer des cantines destinées aux personnels pour pouvoir se renflouer ? C’est en tout cas la question qu’a posé la CGT lors du dernier conseil d’administration de l’Association d’Action Sociale en faveur des Personnels de la Ville de Paris et du Département de Paris (ASPP) dont la mission est de gérer les services de restauration pour les agents de la Mairie de Paris et des administrations annexes. Une association entièrement subventionnée par la Ville de Paris.

JPEG - 65.1 ko
Quelques soient les horaires de travail ou les fonctions de chacun.

En tout cas la situation est grave : le résultat net en 2013 a atteint un déficit 407 000 euros. On annonce d’ors et déjà un déficit de 845 000 euros pour 2014 ! Certains parlent même d’une possible cessation de paiement. Rappelons que les comptes de l’ASPP étaient encore positifs de 646 000 euros en 2010. On attend donc les explications de la Mairie de Paris, elle qui adore communiquer à tout va, pour nous expliquer cette différence d’un million et demi d’euros.

JPEG - 33.6 ko

La seule réponse qu’ont trouvé la Ville de Paris et la direction de l’ASPP lors du dernier Conseil d’Administration a été… de supprimer le repas dit social, mis en place depuis quelques mois à notre demande, pour moins de trois euros ! Une formule qui apportait toute satisfaction aux agents et une décision contestée par tous les syndicats. La CGT a bien évidemment voté contre, exprimant sa colère, devant le peu de considération exprimée par notre employeur.

Une chose est sûre : depuis 2009, les fermetures de restaurants de proximité, qui accueillaient notamment les personnels les plus modestes, n’ont pas été compensées. Pire encore, aucune ouverture de restaurants dans les arrondissements populaires à forte présence d’agents n’a été envisagée. Au contraire certains prédisent d’autres fermetures de cantines.

C’est pourquoi notre syndicat lance une pétition pour que tous les personnels de la Mairie de Paris puissent avoir accès à une restauration collective digne de ce nom.

JPEG - 48.8 ko

Les signataires demandent à la Mairie de Paris d’ouvrir des restaurants de proximité afin d’accueillir les personnels qui n’ont que très peu de temps pour manger depuis la mise en place de la RTT, de revoir la politique des droits d’accès qui ne prend toujours pas suffisament compte de la réalité des rémunérations et, bien sûr, de maintenir le repas dit « social » à moins de trois euros.

Il est donc plus qu’urgent de redéfinir une politique d’accès aux restaurants pour tous ceux qui travaillent au service la collectivité parisienne, quelques soient les horaires de travail ou les fonctions de chacun.

Nous demandons également l’attribution de tickets restaurants aux personnels qui ne peuvent jouir de la restauration collective au titre de l’égalité de traitement. Enfin, il faut atteindre un véritable paritarisme au sein du Conseil d’Administration de l’ASPP sans voix prépondérante du président nommé par le maire de Paris et partager démocratiquement toutes les responsabilités au sein de l’association.

Pour signer la pétition mise en ligne cliquez ici. Pour télécharger l’édition papier, cliquez là.

JPEG - 72.9 ko
Paris : les personnels réclament des cantines dignes de ce nom

- Mais pourquoi ils veulent des cantines, quand on peut aller pique-niquer ?

Rechercher