Union Locale CGT Paris 11

cgt cohin

D 8 septembre 2015     H 23:22     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


CGT Cochin : en grève le 17 septembre !

Dans une note de la Direction adressée à l’encadrement le 31 août, le Directeur du GH se réfère à un arrêt du Conseil d’Etat pour exiger que les agents fassent « connaître leur intention de se porter grévistes 48h avant le début du mouvement ».

Or, la CGT Cochin était déjà intervenue pour expliquer que l’interprétation faite par la Direction de l’arrêt du Conseil d’Etat est erronée et seulement destinée à mettre la pression sur les agents.

En effet, la CGT Cochin a rappelé que : « Le Conseil d’Etat explique que le directeur de l’hôpital peut demander à ses agents, s’ils ont l’intention de faire grève, de se déclarer quelques jours auparavant afin d’assurer la continuité de service le jour de la grève. C’est une possibilité qui lui est offerte, mais ce n’est nullement une obligation pour les agents. La loi continue à permettre aux agents de se porter grévistes le jour même dès lors que la continuité de service est assurée. »

Rappelons donc que :

1. La direction possède le droit d’assigner certains agents pour assurer le service minimum (les consultations privées de certains médecins ne font pas, par exemple, partie de ce service minimum) et tous les services ne sont pas concernés par les nécessités de service.

2. Le mouvement de grève dépend essentiellement des négociations menées chaque jour et ce qui rend les « intentions » trop précoces difficiles à assumer 48h à l’avance (par exemple, un agent peut exprimer son intention de faire grève, et au vu des évolutions de la situation ne pas être en grève effectivement le jour dit, ou au contraire une déclaration tardive peut engendrer une volonté de faire grève au dernier moment).

3. La méthode qu’applique la CGT COCHIN sur le site les jours de grèves, c’est-à-dire la déclaration de statut de gréviste le jour-même lors de la prise de service à la Direction de l’hôpital, ne remet jamais en cause le bon fonctionnement de la continuité de service. C’est un constat. Seul le manque de disponibilité des administrateurs de garde, toujours très lents à répondre aux sollicitations du personnel en période de grève (ou en dehors de ces événements particuliers), est un facteur troublant la bonne mise en place de la continuité de service (cf. les comptes rendus de CHSCT sur ce sujet).

Malgré les menaces de la Direction, sachez qu’un agent a le droit de se déclarer gréviste le jour même, à charge pour l’encadrement et la Direction d’organiser le service minimum.

En période de grève, l’encadrement doit être présent à toutes les prises de postes dans tous les services afin d’organiser ce service minimum. Les assignations sont faites à la prise de postes, par les Directeurs et Directrices, et par les Cadres de Pôle.

Hirsch et le gouvernement continuent à vouloir nous supprimer nos RTT : Ne les laissons pas faire ! Tous en grève le 17 septembre !

Rechercher