Union Locale CGT Paris 11

article ud cgt 75

D 27 juin 2016     H 08:17     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Action victorieuse pour les travailleurs sans-papiers du restaurant Casa Luna (Paris 8ème) ce 15 juin 2016

Comme de nombreux restaurants, la Trattoria de luxe CASA LUCA, membre du célèbre Groupe Richard (Hôtel Montaigne*****, Le Berkeley, Chez Francis, Le Casa Luca Etoile et le Casa Luca Niel, Le Petit Marius, Thiou, Marius et Janette, Bar de l’Entracte, Cantina di Luca George V, Cantina di Luca Paul Baudry), emploie depuis des années aux postes de plongeurs deux travailleurs sans-papiers dans des conditions de précarité et de pénibilité au travail.

La direction du restaurant a licencié fin avril l’un des deux salariés après 5 ans d’ancienneté dans l’entreprise alors qu’il la sollicitait pour sa demande de titre de séjour. Parallèlement, la direction ignore le deuxième salarié depuis plus de 9 mois alors qu’il est en processus de régularisation et qu’il a demandé un « cerfa » nécessaire à l’obtention de sa carte de séjour d’un an !

Depuis 2012, la circulaire Valls donne la possibilité aux entreprises de faire régulariser leurs travailleurs sans-papiers sous certaines conditions.

Depuis plusieurs mois, nous n’avons eu de cesse d’interpeller en vain la direction de CASA LUCA, du groupe Richard et le SYNHORCAT, syndicat patronal national des Hôtels, Cafés , Restaurants, afin que soient effectuées les démarches nécessaires à la régularisation de ces deux salariés qui remplissent parfaitement les conditions imposées par les Préfectures.

Silence et mépris de la direction !

Ce matin, nous avons donc décidé avec les camarades de l’Union Syndicale CGT Commerce Paris, des Unions Locales CGT du 8e et 12e arrondissements, des Unions Départementales du 75 et 78 d’occuper le restaurant à 11h30 avant le début du service.

Après une 1/2h d’occupation, la direction du Groupe Richard est arrivée et a décidé de négocier un accord de fin de conflit en s’engageant irrévocablement à faire les démarches nécessaires à la régularisation administrative des deux salariés et en actant la réintégration du salarié licencié dès sa régularisation.

BRAVO AUX CAMARADES ! LA LUTTE PAIE ! ON BOSSE ICI ! ON VIT ICI ! ON RESTE ICI !

Rechercher