Union Locale CGT Paris 11

Salle Grande Croizat de 9h à 12h00 Bourse du travail - 3, rue du Château d’Eau - Métro République

D 8 septembre 2015     H 23:09     A ulcgtparis11     RSS 2.0    


Assemblée Générale des agents de la ville de Paris

Réunion ouverte à tous les agents sur le temps de travail dans le cadre des droits syndicaux (Temps de la réunion + délais de route)

Une rentrée sous haute tension

Au CASVP, nous assistons à la remise en cause de nos acquis (temps partiel, cycles de travail, œuvres sociales, restauration, droits syndicaux, médecine préventive…)

La mutualisation des services, les destructions d’emploi, la fermeture d’établissements, le blocage des salaires, le recours massif aux contractuels nous entraînent vers un chômage de masse et une croissance nulle.

À la Ville de Paris comme au CASVP, les délégations de service public et les privatisations de services vont bon train. Des audits sont lancés à « tire-larigot » et au bout du compte, les agents trinquent (dégradation des conditions de travail, mobilité imposée et vie familiale bouleversée, épuisement professionnel, contrôle informatisé de nos tâches, incertitude du lendemain…)

Alors que nous n’avons toujours pas les moyens pour répondre aux attentes des usagers dont les situations sociales et sanitaires sont de plus en plus dégradées, la mairie de Paris rajoute un surpoids technocratique qui parasite notre travail humain avec la personne (ISIS, Piaf, dossier social, dossier administratif informatisé, contrats d’objectifs…)

Dans les Ehpad, le sous-effectif entraîne une maltraitance institutionnelle, un mal être au travail et une augmentation de l’absentéisme. La fermeture de l’Ehpad « Le Cèdre Bleu » à Sarcelles a déjà entrainé la suppression de 175 emplois. L’Ehpad « Cousin de Méricourt » à Cachan où aucune réhabilitation n’est envisagée risque aussi de fermer (275 emplois).

Les ratios d’avancement de grade

Les ratios de promotion de grade pour les années 2016, 2017 et 2018 vont être renégociés durant tout le mois d’octobre, ils doivent être augmentés d’une manière significative.

Les agents qui toute l’année s’échinent doivent pouvoir bénéficier d’un avancement de grade quand ils remplissent les conditions statutaires. Malheureusement beaucoup ne voient rien venir et ne comprennent pas pourquoi ils ne sont pas promus quand d’autres le sont.

C’EST L’UN DES ENJEUX DE CETTE RENTRÉE. IL NÉCESSITE UNE MOBILISATION À LA HAUTEUR.

LA PRÉSENCE DU PLUS GRAND NOMBRE À L’A.G. DE RENTRÉE DU 21 SEPTEMBRE EST DONC INDISPENSABLE.

Rechercher